Aux fourneaux !

Ah, l’automne pointe le bout de son nez… Il fallait bien que ça arrive… Une saison pour laquelle je porte autant d’amour que de haine. Débutant ainsi par la célébration de ma naissance, elle me ravit. Mais, je suis triste parce que je vieillis… Et, puis, en vrai, les anniversaires – à moins d’être Bella Hadid – c’est “voilà quoi”. Mais, ce n’est pas la seule raison de ma relation compliquée avec la saison des cucurbitacées. En effet, les fluctuations de températures… Ainsi que les états grippaux dont je suis constamment victime tout au long de cette magnifique période de doute météorologique me laissent un goût amer.

The wonderful season of fall is upon us. It had to. Let me tell you everything about my bittersweet relation to this time of the year, which firstly comes with my birthday. Not only is the latest always getting me mixed feelings of happiness (because we’re celebrating my being) and sadness (because life goes by so quickly and I’m getting old and I’m never having one of those “Bella Hadid birthday parties”), but in addition it’s getting me all sick and grumpy because my cardboard organism cannot stand the fluctuation of temperatures. So, yeah, no. Me no likee.

Un gâteau comme seul remède

Alors, pour soigner le petit coup de blues automnal, j’ai décidé d’enfin me replonger dans ma passion de l’ultime : la pâtisserie. Et, j’ai choisi de vous régaler avec une recette de type calorique +++. Car : sucre + beurre = vie. Je pense que ça suffit comme raison. Le gâteau a ainsi été testé et plus qu’approuvé par l’ensemble de la gent masculine qui m’entoure. J’ai juste pas d’amies, ça veut rien dire. Mais, il est surtout approuvé par moi. Donc, j’espère qu’il le sera par vous aussi.

So, to try and forget about my autumnal breakdown, I naturally came back to my passion of cooking and, more precisely, baking. And, for you, lovely people, I have outdone myself on a rich, non-healthy sort of cake, because sugar and butter is life. Recipe has been tested and approved by all the close people in my life. And, by me, which is the most important thing to know. So, now, I hope you’re gonna love it too.

Click here to read the english recipe, available on Cooking Classy.

Gâteau au potiron et au beurre bruni avec un glaçage au caramel beurre salé

Browned Butter Pumpkin Cake with Salted Caramel Frosting

Ingrédients

  • 227 g de beurre demi-sel, coupé en petits cubes
  • 318 g de farine de blé
  • 1 sachet de levure
  • 1 cuillère à café de bicarbonate de soude
  • 1 cuillère à café de sel
  • 1 1/2 cuillère à café de cannelle
  • 1 1/4 cuillère à café de muscade
  • 1 1/4 cuillère à café de clou de girofle (optionnel)
  • 1 3/4 cuillère à café de gingembre en poudre
  • 324 g de sucre en poudre (cassonade possible)
  • 4 gros œufs
  • 1 cuillère à café d’extrait de vanille
  • 395 g de purée de potimarron
  • 60 ml de buttermilk (peut être substitué par du lait)
  • 210 g de sucre en poudre
  • 600 g de beurre demi-sel
  • 3/4 cuillère à café de sel 
  • 50 ml d’eau (faire à vue d’œil)
  • 160 ml de crème épaisse
  • 170 g de beurre demi-sel
  • 375 g de sucre en poudre
  • 1 cuillère à café d’extrait de vanille
  • 1/2 de la sauce caramel
  • Sel (selon les goûts)
  • Noix de pécan (salées ou non) coupées pour garnir

Recette

  • Dans une casserole de taille moyenne, faire fondre le beurre à feu doux. Et, ce, jusqu’à ce qu’il devienne marron en mélangeant occasionnellement. Puis, le laisser refroidir au frigo jusqu’à ce qu’il ait une texture crémeuse. Alternative : le faire refroidir une nuit entière, puis le laisser ramollir pendant 20-30 minutes à température ambiante.
  • Préchauffer le four à 180 degrés. Beurrer 2 moules de 22 cm (ou utiliser le même et faire 2 cuissons de suite) et saupoudrer le fond de farine et secouer pour enlever l’excédent.
  • Dans un saladier de taille moyenne, mélanger la farine, le bicarbonate de soude, la levure, le sel, la cannelle, le gingembre, la muscade et la poudre de clous de girofle pendant une 20aine de secondes.
  • De préférence dans un robot de cuisine fixe (qui permet de bien mélanger l’ensemble de la pâte), mélanger le beurre bruni ramolli avec 64 g de sucre jusqu’à ce que la pâte soit claire et légère. Ajouter les œufs un par un et l’arôme de vanille.
  • Dans un autre bol, mélanger la purée de potimarron (préparer au préalable : éplucher, vider et couper en petits cubes et faire cuire dans de l’eau bouillante sans assaisonner, vérifier la cuisson en piquant avec un couteau, égoutter, écraser les morceaux à la fourchette pour les transformer en purée) et le buttermilk.
  • Au robot de cuisine en vitesse lente, ajouter 1/3 du saladier d’ingrédients secs (farine-épices) au mélange beurre-sucre. Puis, 1/2 de la purée de potimarron. Répeter ce processus plusieurs fois de suite en faisant bien attention à ce que les ingrédients s’incorporent parfaitement. Quand la pâte semble prête, mélanger avec une spatule. Puis, diviser la pâte en 2 portions égales pour faire les 2 gâteaux.
  • Mettre au four pendant 25-30 minutes. Avec un cure-dent (ou un couteau ou tout autre ustensile de type pointu), faites un test de cuisson au centre du gâteau. S’il ressort propre, il est l’heure de le sortir.
  • Pendant qu’il cuit, préparer et laisser refroidir la sauce caramel.
  • Dans une casserole de taille moyenne et à feu moyen, mélanger le sucre, l’eau et le sel.
  • Mélanger continuellement jusqu’à ce que cela bout et que cela trouve par la suite une couleur ambre assez riche et profonde.
  • À ce moment-là, ajouter le beurre et le mélanger au feu.
  • Retirer la casserole du feu et incorporer la crème. Mélanger jusqu’à ce que cela soit lisse.
  • Laisser refroidir quelques minutes et le verser dans un récipient en verre. Le mettre au frais pour que la sauce refroidisse complètement.  
  • Fouettez le beurre à la main ou au batteur jusqu’a ce qu’il soit léger et aéré. Ajouter le sucre en poudre, 1/2 de la sauce caramel, le sel et l’arôme de vanille.
  • Mélanger jusqu’à ce que tous les ingrédients soient bien incorporés et que la texture soit crémeuse et légère.
  • Laisser refroidir jusqu’à retrouver une consistence plus ferme si nécessaire. 
  • Recouvrir le gâteau (une couche est nécessaire entre les 2 couches de gâteau) et verser le restant de la sauce au caramel avant de servir.
  • Décorer de noix de pécan si vous le souhaitez. 
Processed with VSCO with a4 preset
Processed with VSCO with a4 preset