Jour 4 à Lisbonne - suite et fin

Je reviens enfin pour terminer le récit de notre petite escapade portugaise… Après deux mois de silence, oui, ça va, hein. Mais, je viens ramener du soleil dans vos vies avec des petites photos de Lisbonne sous un magnifique ciel bleu !

Pour ce 4ème jour dans la capitale, on se lève de bon matin pour nous diriger vers l’Oceanarium qui est situé plus au nord, à une trentaine de minute du centre. Nous avons été très agréablement surpris. Pas très fans des aquariums dans lesquels on enferme tout type d’animaux, on s’est tout de même laissés tenter par le discours de l’institution. Et, nous avons bien fait. Car, on a appris avec étonnement et bonheur tous les investissements et le travail mis en œuvre par les équipes de recherche de l’aquarium pour préserver la faune et la flore des espaces maritimes du pays. Le prix du billet d’entrée est quelque peu élevé (18 euros/personne), mais il ne nous a donné aucun regret ! 

On a tout d’abord été fascinés par l’exposition “temporaire”, installée depuis 2015, qui présente “Forests Underwater” de Takashi Amano. Le photographe paysagiste, designer et aquariophile Japonais vise à la préservation de la vie marine et de ses habitats, en l’occurrence les forêts tropicales. Celui qui est connu et reconnu comme le meilleur “aquascaper” a entièrement construit un habitat naturel fait de plantes et d’espèces propres à cet environnement. On découvre dans cette unique salle les coulisses de cette construction, mais surtout son incroyable évolution en quelques années. Sublime.

Ensuite, on découvre la grande exposition dédiée à la réhabilitation des requins par un très grand photographe du National Geographic, Brian Skerry. C’est trop bien les requins, en fait. 

L’exposition permanente présente les 5 océans du monde avec chacun une aile consacrée à la découverte des espèces marines qui les peuplent. Ces ailes sont articulées autour d’un bassin central, un aquarium géant de plus de 5 000 000 de litres d’eau salée où l’on peut observer raies, requins, poissons-lune, étoiles de mer, des loutres aussi et tout plein d’autres animaux et poissons tout aussi mignons !

Nous avons bien passé plus de 4 heures à observer tout ce qui peuplait cet étrange et incroyable endroit. Une visite absolument fascinante que nous quittons avec l’estomac sur les talons… Et, vient enfin un moment que j’attends depuis notre arrivée : un dîner à la Taberna da Rua das Flores ! Une adresse qui est plus que recommandée par les internautes et qui vaut vraiment le détour. Sur les conseils des amoureux du restaurant, nous nous y rendons pour 17 h et attendons impatiemment l’ouverture. Dedans, une douzaine de chaises, grand maximum. Et nous y avons manger un repas divin : des palourdes, des gambas et du fromage frit qui nous ont complètement charmés !

On ressort finalement un peu plus tard dans la soirée pour retrouver notre chère By The Wine on nous avons de nouveau passé un très agréable moment avec notre serveur de la veille. Puis, avec un ami qui se trouvait là aussi au même moment, nous allons  boire un dernier verre dans une jolie auberge de jeunesse. On rentre. Mais, on fait un détour par Mc Do, parce qu’ils ont les meilleurs snacks.

Dernier jour

Malheureusement, c’est déjà le dernier jour ! Par chance, on peut encore profiter encore un peu de notre séjour et laisser nos bagages à l’agence pour arpenter une dernière fois les rues colorées de Lisbonne. On se décide ainsi à se poser sur l’un des nombreux spots avec une vue à tomber, appelés les Miradouros. Avec un beignet à la crème. Parce que : voilà, quoi. On choisit ensuite de redescendre vers les berges du fleuve, en passant par le shop Groovie Records et en oubliant pas de chercher un jus de fruit au TimeOut Market avant de se balader sous le soleil et de revenir tranquillement vers la Cantina Peruana…

Il faut le dire, cet endroit est le vrai coup de cœur culinaire du séjour. Bien qu’il s’agisse de cuisine péruvienne revisitée, c’est une adresse à ne pas manquer. Et, forcément après ce repas de rois, on repart en balade digestive pour tout doucement récupérer nos affaires et nous diriger avec tristesse vers l’aéroport…

Si vous avez du temps devant vous, genre vraiment beaucoup, restez dans le terminal 1. Le shuttle pour le terminal 2 ne vous prendra que 5 minutes. Alors, profitez de ce premier terminal avec les nombreux bars et magasins parce que le 2 est plutôt très vieillot et vide et oppressant. Sinon, pour le retour, rien à dire. On a atterri avec 15 minutes d’avance. Tellement d’avance que les portes du terminal étaient encore fermées et qu’on a dû faire des petits détours sur le tarmac pour enfin sortir de l’aéroport…

Enfin, bref. Si je devais résumer ce séjour en quelques mots, je vous dirais juste que Lisbonne a réellement été un énorme coup de cœur. Je vous conseille vivement de visiter. J’ai adoré tout ce que j’ai pu y trouver et la nourriture, oh mon dieu, était si parfaite ! N’hésitez pas ! Pour ma part, je pourrais même songer à m’y installer !

À la prochaine, la mif !