Jour 2 : Lisbonne sous la pluie

J’espère que vous avez aimé le premier billet que je vous ai partagé hier. Alors qu’on pouvait clairement voir que le temps était quelque peu couvert sur la capitale, il est maintenant clair que la météo n’est pas des plus clémentes pour notre premier anniversaire. Mais, nous profitons de ce temps propice à rester en intérieur pour filer au musée. Bon, le temps d’y arriver on était complètement trempés. Point positif : le dimanche, jusque 14h, l’entrée du musée d’histoire naturelle est gratuite. Et, on ne s’attendait vraiment pas à ce que nous allions découvrir dans les différentes salles de ce musée. Une visite très pédagogique, qui sensibilisent énormément les enfants et qui est un véritable labyrinthe. Car, si ses yeux ne sont pas bien ouverts, je pense que certaines salles demeureront un secret pour le visiteur. C’est le cas notamment de l’immense et obscure salle qui cache en son sein une chronologie de notre chère petite planète. Il y a tout un tas de galeries différentes qui nous poussent à mieux appréhender, mieux utiliser et faire prospérer ce qui nous entoure. Une visite très éclectique qui nous aura pris quelques heures et qu’on a beaucoup apprécié.

 

Cependant, il a bien fallu qu’on sorte du musée à un moment. La pluie s’est quelque peu calmée mais il fait toujours aussi moche et froid dehors. Alors, on choisit de passer dans quelques boutiques sur le chemin dont une qui ne met en avant que des marques brésiliennes et qui nous a vraiment coupé le souffle avec le concept du magasin, plutôt grandiose. Puis, on s’arrête dans une boulangerie pour acheter des « snacks » qui finiront par faire un bon gros déjeuner tardif. Et, on reste à l’appartement jusqu’en début de soirée, quelque peu refroidis par nos chaussures complètement pleines d’eau. 

 

Mais, fort heureusement, on décide de sortir prendre l’air plus tard parce qu’il commence à faire de nouveau faim. Oui, on adore manger, y’a quoi ? Et, un joli coup du hasard nous fait passer devant la Cantina Peruana. Allez, on se laisse tenter. Je réalise rapidement que l’établissement proposant de la cuisine péruvienne fusionnée fait partie du groupe de José Avillez, un des chefs les plus renommés du Portugal qui possède un nombre inimaginable de restaurants dans la ville. Le serveur nous propose des mises en bouche (qui vous seront facturées, bien évidemment). Et, heureusement pour lui, elles sont à tomber ! La suite n’en est que meilleure, vraiment ! Une bonne façon de finir cette journée d’anniversaire !

Museu Nacional de Historía Natural e da Ciênca
Loja Real
A Padaria Portuguesa
Algas fritas y maíz chulpi (chips de riz recouverts d’algue nori avec une émulsion de lime, ají limo et coriandre ainsi que maïs chulpi toasté avec une touche piquante), Papa rellena de cola de buey (patates farcies à la queue de bœuf, sauce à la huancaína et cribla), Anticucho de tentáculo de pulpo (tentacules de poulpe grillées à la sauce classique anticuchera, choclo sautée et sauce à l’ají rocoto).
Notre coup de cœur = Aeropuerto de capón (riz frit avec du char siu, tortilla aux œufs et pickles de radis, carotte, gingembre et haricot-mungo).

À lundi, 18h, pour la suite de nos aventures !