À la découverte de Lisbonne

Me revoilà enfin sur les internets pour un tout nouvel article. J’ai eu très peu de temps pour vous partager quoi que ce soit ces derniers temps et vous m’en voyez désolée ! Mais, aujourd’hui, je me rattrape avec un premier article d’une série (qui risque d’être quelque peu longue) sur notre petite escapade à Lisbonne !

Après Rome/Florence/Milan au mois de mai et Barcelone pour mon anniversaire en septembre, on mourrait d’envie de visiter Lisbonne pour la première fois et en amoureux. Je peux maintenant vous annoncer qu’on a jamais aussi bien visé parce que je suis tombée amoureuse de la ville au point de m’imaginer pouvoir y vivre. Et, en ayant pris les billets bien 3/4 mois en avance, on s’en est tirés pour 42,47€/personne aller-retour avec EasyJet. Donc, oui, plutôt sympathique. À noter : pour venir de l’aéroport jusqu’au centre ville, il ne vous coûtera que 2€ (prix d’achat de la carte de transport et du billet de métro) ! Pour ce qui est du logement, comme à notre fâcheuse habitude, on s’est tournés du côté des Airbnb. Notre appartement est idéalement situé dans le cœur historique de la ville, il est vraiment à deux pas de tout, dans un endroit qui reste finalement assez calme et cosy. Et, ce, pour la somme de 34€/nuit/personne. Évidemment, il y en a des moins cher encore ou bien vous pouvez choisir une auberge comme le Home Hostel qu’on nous a vivement conseillé et qui est assez confort, joli et propose pas mal d’activités. Mais, trêve de bavardage sur les modalités du voyage, place à la visite ! 

Notre hôte Airbnb (qui selon mon mec aurait pu être le voisin chelou de Troisième Droite, mais en version classe et trilingue) nous a accueilli en nous faisant un petit résumé rapide de tout ce qu’on pouvait faire dans le coin et une bouteille de vin vert. Une arrivée assez agréable après le retard et les turbulences du sheitan qu’on a eu dans l’avion, je dois dire.

Ainsi, pour fêter ce petit séjour, et après avoir bu la dite-bouteille, nous avons décidé de se balader dans le quartier du Bairro Alto, réputé pour sa vie nocturne. Nous y avons trouvé un restaurant où on a pu apprécier un autre verre de vin et des tapas en tout genre. Petit + pour les croquettes de poulpe et le service ! 

Une bonne nuit de sommeil et son retrouve pour la première journée en ville.

Jour un

À demain, même heure pour la suite !