Plaine de la Machine à Feu


Et, voilà… C’est déjà la fin du festival (dont j’aurais mis 4 mois à vous sortir les photos, sorry). Mais, de belles choses pour ce dernier moment sur la plaine infernale ! Car, si vous avez capté les dates, le dernier jour de festival est celui de la finale de la Coupe du Monde 2018… Et, oui ! On attendait tous cela impatiemment. Il était ainsi impossible de rater ce moment. Alors, après une belle matinée de galère et de chaleur de l’ultime, on rejoint les écrans géants de Dour.

Here we finally are… The festival’s already coming to an end (and it would have only taken me 4 months to share the pics). But, many great things planned for this last moment spent on this hellish spot. As, you may have noticed, the last day of festivities took place on the day of the great final of the Football World Cup ! We obviously couldn’t miss it. And, after a rough morning trying not to die from the heat, we finally head back to the big screens of Dour.

Mais, sur le sujet, il faut le dire : l’organisation de Dour semblait bien mal préparée… On voit ainsi quelques personnes qui se baladent avec des brumisateurs géants, décision prise sur l’autorisation des bouteilles et des bouchons sur le festival pour pouvoir les remplir et s’hydrater… Et, c’est littéralement tout… Alors, autant vous dire qu’on a crevé de chaud. Heureusement, les Bleus nous ont régalés !

And, I think we can say it was obvious the organisation board of Dour wasn’t prepared at all for such a tedious weather. They had a few of their people vaporizing water around and they did let us enter the festival with our bottles. But, that was literally it. Everybody was overwhelmed. We really did die from the heat. And, fortunately, the French team made us proud !

Dour #30th : Jour 5

On est rentrés de Belgique bronzés +++

Pad Thaï vie, tu le sais

Les gens ont littéralement démonté les infrastructures pour apprécier le match. Des gens était couché en dessous aussi pour profiter de l’ombre.

Mon bébou trop émue avec sa famille au téléphone après la victoire. 

Regardez comme elle est belle. 

Fatigue palpable 

Petit début de nuit devant Tyler the Creator à la Last Arena. Parfaite fin de festival. 

Jour 6, départ (bonus)

La passerelle de l’enfer

Bye-bye for now, Dour !

À l’année prochaine, peut-être…

Dîtes-moi ce que vous en pensez ! Et puis, oubliez pas de me suivre sur Instagram, Twitter ou même Facebook.

Leave your comments ! And don’t forget to follow me on Instagram, Twitter or even Facebook.