À propos

Lyonnaise de 24 ans.
Je vis pour manger et porter des chaussettes à paillettes. Voyager et manger beaucoup. Et faire les premiers rangs des concerts aussi.
pp

Je ne sais pas… Peut-être que vous vous êtes tellement perdus sur les internets que vous êtes arrivés ici… Alors, il faut bien que je vous donne un petit quelque chose. Donc, voilà, je me présente un peu. C’est un exercice quelque peu compliqué pour moi, soyez indulgents et pas trop curieux parce que vous allez être déçus. Je préfère prévenir. 

Le parcours est classique. Comme la plupart des gens de notre génération, j’ai commencé par plein de skyblogs avec des selfies de moi arborant au mieux ma mèche improbable et mon carré plongeant (que je regrette toujours à ce jour après avoir coupé mes vrais cheveux de princesse Disney). En 2011, j’installe une application qui s’appelle Instagram. Je suis fan de mode et de photographie, je gribouille tout un tas de chaussures et je suis fan des premières influenceuses. Après, j’ai inévitablement raté tous les coches de ceux qui utilisent les réseaux sociaux pour gagner de l’argent en masse. Mais, ça, c’est pas grave. J’ai un blog, je pose, je m’amuse.

Dans la vie IRL, je passe par la filière littéraire qui me fait me découvrir et m’épanouir. À ce moment-là, je découvre aussi le Nike Training Club. Je revis. Je pars en fac catho pour continuer d’apprendre les langues. 

Jusque-là, j’avais étudié l’anglais, l’allemand et le chinois. Je continue surtout avec la dernière. Pas fan des Masters qui s’offrent à moi et surtout dégoûtée par la fac, je préfère travailler. Je me retrouve à écrire des articles People pendant un an et demi pour un média qui se lançait à l’époque. Drôle mais répétitif. Je retourne dans la vente. J’ai beaucoup de chance, je travaille pour des marques que j’adore. Et, là, au moment de saisir la plus grosse opportunité que j’ai jamais eu, je comprends qu’en définitive ce n’est pas ça que je veux faire dans ma vie. 

Réflexion. Stress. Beaucoup de stress, tout le temps. Médiation, thérapie, santé et décisions importantes. C’est où pour mettre en pause la vie d’adultes, tho ? Pandémie, confinements et attestations. 

2021 : on en est là. Je vous prépare des petites choses. Je suis prête. Bring it on. 

I wish I could but I don't want to

Phoebe Buffay

Meet The Team

“Me, myself and I”

Steffi Janiszczak

Oui, oui, j'ai un nom polonais
photographie : Clémence Rolland

Yung Pocah

Depuis 2016

Steffi pour les intimes

Ou tout ce que vous voulez, en vrai.
Mais, jamais Stef ou Stéphanie, ok ?

Have a nice day!

Pour en savoir plus, mieux vaut me suivre sur mes réseaux sociaux… Je raconte ma vie sur Twitter et la partage en photos sur Instagram. Pour mes inspirations, c’est plutôt du côté de Pinterest et de Spotify. Facebook on sait plus trop pourquoi mais j’y suis aussi. Enchantée, moi c’est Steffi aka Pocah. On se retrouve vite. La bise.